Extraits de romans « new adult »

Des extraits sélectionnés par Solène de romans « new adulte » récents.

« — Et maintenant, je vais vous baiser, mademoiselle Steele, murmure-t-il en positionnant son gland à l’entrée de mon sexe. Brutalement. Il s’enfonce en moi. — Aïe ! Quand il déchire mon hymen, je hurle en sentant un pincement au plus profond de mon ventre. Il se fige en me regardant d’un œil extatique et triomphant. Sa bouche est entrouverte, sa respiration haletante. Il gémit. » (…)

E.L. James, Cinquante nuances de Grey, 2012

« Il y a du sang sur les draps. Son sang. La preuve de sa virginité envolée. Elle jette un coup d’œil aux taches, puis me regarde avant de détourner aussitôt les yeux. »

E.L. James, Grey, 2015

« — Doucement, Bébé, doucement. Cela va te faire un peu mal au début, donc tu me dis si tu veux que j’arrête, ok ? Il parle gentiment et me regarde droit dans les yeux en attendant ma réponse. — D’accord. J’ai entendu dire qu’on avait mal en perdant sa virginité, mais ça ne doit pas être si terrible. Du moins je l’espère. Hardin m’embrasse de nouveau. Je sens la paroi soyeuse du préservatif frotter contre moi et je frissonne. Quelques secondes plus tard, je le sens pousser en moi… C’est une sensation si étrange… je ferme les yeux et je m’entends étouffer un cri. — Ça va ? D’un regard je le rassure et il me pénètre plus profondément. La sensation de pincement au fond de moi me fait grimacer. C’est aussi douloureux que ce qu’on dit… sinon plus. » (…) « — Ça va ? Comment c’était ? Comment tu te sens ? Il scrute mon visage et me semble plus vulnérable que je l’aurais cru. — Je vais bien. Je serre mes cuisses l’une contre l’autre pour endormir la douleur. Je vois le sang sur mes draps, mais je n’ai pas envie de bouger. Il repousse sa mèche sur son front. — Est-ce que c’était… est-ce que c’était comme tu l’imaginais ? — C’était mieux. Je le pense vraiment. Même avec la douleur, l’expérience était délicieuse. »

Anna Todd, After Saison 1, 2015

« Il se place à mon entrée.

– Ça risque de faire un peu mal. N’hésite pas à me dire si tu veux que j’arrête. J’avale le nœud qui s’est formé dans ma gorge. Il s’allonge, pousse et entre à l’intérieur de moi. Un tressaillement de douleur secoue mon corps. Je ferme les yeux pour atténuer cette sensation qui est loin d’être agréable.

– Ça va, Leïla ? Je peux continuer ? demande-t-il d’une voix étranglée. On dirait presque qu’il souffre lui aussi. Je l’encourage de la tête, incapable de parler. J’ai l’impression que si j’ouvre la bouche, je vais me mettre à pleurer. Il pousse encore et s’enfonce complètement. Je sens un déchirement douloureux à l’intérieur de moi et lutte de toutes mes forces pour ne pas crier. Il reste immobile quelques secondes pour que je m’habitue.

– Je vais devoir bouger maintenant, bébé. – OK, soufflé-je. Il se retire légèrement ! Ah, ça brûle ! Et entre à nouveau. Je serre les dents. Il répète ce mouvement plusieurs fois. Ça fait mal ! C’est insupportable ! Mon Dieu mais dans quoi je me suis embarquée ! » (…) « – Ben oui, de moi ! Qui d’autre ? Elle n’a été qu’avec moi, elle était vierge quand je l’ai rencontrée. – Oh oui, je me souviens des draps. »

Sonia Birdy, L’initiation,2018

« — Ma ’tite femme ? — Mhm ? — Inspire. — Inspire ?… Oh ! Il est en moi en une seule poussée et j’ai l’impression que mon ventre se déchire sous l’intrusion. Chris ne bouge plus mais son visage, qui est de nouveau près du mien, semble taillé dans le marbre, comme s’il vivait, lui aussi, un moment douloureux. — Ça… ça va ? Sa sollicitude me touche. — Ou-oui. Je mens. Je mens pour lui, mais il est évident que je ne suis plus sur le petit nuage de mon orgasme. La chute a été dure. Il se met bientôt à bouger à l’intérieur de moi, et mon corps semble s’habituer petit à petit à cette intrusion. Je desserre légèrement les dents. »

Céline Mancellon, Bad Romance,2016

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :