Hyménoplastie et virginité

Trouvé dans Le Monde, un article très complet sur la pratique de l’hyménoplastie. On y apprend pourquoi les jeunes filles y ont recours et on y rencontre ces chirurgiens qui recousent des bout de peaux à l’entrée du vagin pour que la future mariée puissent saigner le soir de ses noces.

Et pour celles qui auraient peur de passer sous le bistouri, une autre solution : « le kit de virginité artificiel » qui vous promet de retrouver votre virginité en 5 minutes ! Et parce qu’on ne sait s’il faut en rire ou en pleurer, voici l’argument commercial de ce kit dont le petit nom est « Joan of Ark Red » :

Le kit de virginité artificielle a été conçu pour simuler la virginité en créant une membrane qui fait office d’hymen. Le kit de virginité artificielle contient 2 pilules de virginité artificielle, 4 ovules de rétrécissement vaginal Aabab, 1 lingette d’hygiène intime naturelle, 1 paire de gants en latex médical et 1 thermomètre.
La pilule de virginité artificielle fondra sous les effets de la température et l’humidité corporelle et créera une membrane qui libérera un liquide rouge, très similaire à du sang, lorsque votre partenaire vous pénètrera et brisera la membrane. Le faux hymen simule la perte de sang qui se produit lors de la perte de votre virginité.
Les ovules de rétrécissement vaginal Aabab feront en sorte que votre partenaire croit vraiment que vous êtes vierge. Les ovules de rétrécissement vaginal Aabab serreront votre vagin au point que votre partenaire ne se concentrera que sur son plaisir et sa jouissance.
Parce que nous savons que le jour où vous utiliserez votre kit de virginité artificielle sera la journée la plus importante de votre vie, nous avons également inclus des accessoires, tel qu’une lingette d’hygiène intime naturelle Everteen, une paire de gants en latex médical et un thermomètre pour vous assurer d’obtenir les meilleurs résultats possibles, tout en prenant soin de votre santé vaginale, en évitant les infections et tout effets secondaires indésirables.

En complément, on peut lire cette interview d’ Yvonne Knibiehler publiée également dans Le Monde. L’historienne (qui a écrit La virginité féminine : mythes, fantasmes, émancipations) y décrit la virginité féminine comme signe de domination masculine mais aussi comme tentative de se libérer de celle-ci et explique pourquoi encore aujourd’hui cette virginité féminine revêt toujours une telle importance.

Bonne lecture !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :