Vagina dendata

Vagina dendata ou le vagin denté est un mythe que l’on retrouve dans divers lieux et diverses époques. Ce mythe nous intéresse ici parce qu’il fonctionne en opposition avec celui de l’hymen.

Autant l’hymen en tant que mur protecteur de la pureté de la jeune fille renvoie à une stratégie de défense passive (le mur est un obstacle à renverser, à défoncer – pour reprendre une terminologie bien connue dans la pornographie mainstream), autant Vagina Dendata agit dans une stratégie d’attaque plus agressive, puisqu’il s’agit de dévorer par surprise celui-qui viendra à passer par là, l’agressivité change de camps. Autre opposition : autant le mythe de l’hymen est un outil de soumission à destination des femmes (si tu fais l’amour, on le saura), autant Vagina dendata est, elle, davantage à destination des hommes (ne met pas ton engin n’importe où sinon CRAC). Deux mythes, deux façons de réguler l’accès au vagin des femmes.

Le livre Woman, Horror, Monstrosity and Horror Film. Gynaehorror (non traduit en français) fait toute une présentation de la Vagina dendata. Isabelle Lesquer a traduit des extraits et réaliser des supports pour les réseaux sociaux que nous reproduisons ici. Bonne lecture !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :